Nos tutelles

CNRS UCA

Nos partenaires

FRE Recherches en Environnement FEDER

Rechercher




Accueil > Français > Équipes > Interactions dans les réseaux trophiques aquatiques (RTA) > Recherches

Recherches

Objectifs scientifiques :

Les écosystèmes aquatiques continentaux sont des modèles d’intérêt pour l’étude du fonctionnement des réseaux trophiques et des transferts de carbone entre les communautés.
Ils constituent des réservoirs de biodiversité important et fonctionnent en utilisant du carbone allochtone (issu des ripisylves et bassins versants) et du carbone d’origine autochtone issu de la photosynthèse et des recyclages in situ. Dans ces domaines, l’implication des microorganismes et des micrométazoaires est prépondérante puisque notamment les microorganismes sont aptes à intervenir sur les différentes formes de carbone disponible dans l’écosystème (fixation de CO2, COP, COD). Dans ce contexte, les recherches effectuées par notre équipe, au cours de ce quinquennal, ont été orientées sur l’étude des transferts de carbone ainsi que sur l’analyse de la structuration des communautés et réseaux trophiques aquatiques.
Nos travaux se sont principalement déroulés en milieux lacustres (lacs naturels et retenues hydroélectriques), grandes rivières alluviales (Allier) et phytotelmes (microréservoirs aquatiques) des forêts tropicales humides.

Ces différents milieux offrent des situations environnementales très contrastées qui autorisent des approches complémentaires d’écologie trophique et fonctionnelle. De plus certains de ces milieux constituent des secteurs sensibles ou des secteurs hébergeant des espèces animales d’intérêt patrimonial qui nous ont permis d’interagir avec les organismes territoriaux et la demande sociétale.

Les objectifs de recherche de l’équipe étaient

  1. d’étudier la diversité microbienne et les interactions au sein des réseaux trophiques aquatiques,
  2. de caractériser le rôle des microorganismes dans l’efficacité des transferts de carbone
  3. d’analyser l’importance de la compétition et de la prédation dans la structuration des réseaux trophiques.

Déterminismes des efflorescences cyanobactériennes

Les travaux de recherche menés actuellement au laboratoire sur la problématique des efflorescences cyanobactériennes concernent plus particulièrement le modèle Microcystis et s’organisent autour de (...)

Lire la suite

Etude de flux de matière dans les réseaux trophiques à l’aide de marqueurs organiques naturels et des rapports d’isotopes stables :

L’aspect qualitatif des interactions trophiques au sein des réseaux aquatiques a été pris en compte par l’utilisation de marqueurs organiques naturels, les acides gras. Ces derniers nous ont permis de (...)

Lire la suite

Etude des microparticules organiques d’origine détritique

L’étude des microparticules organiques d’origine détritique - les “Transparent Exopolymer Particles” (TEP) de nature polysaccharide, les “Coomassie Stained Particles” (CSP) de nature protéique et les (...)

Lire la suite